Rocheplane, rééducation et VAE…

Le compte-rendu de la séance de VAE du 04 juillet avec le centre de rééducation Rocheplane à lire sur la page actualité du GMC38. Nous montions au fort des 4 Seigneurs (937m) au départ de Grenoble (environs 220m).

 

Extraits :

* « Le Vélo à assistance électrique a vraiment sa place dans la réadaptation des patients victimes de maladies chroniques ou graves, et s’avère un outil performant, »
* « Ces moments d’activité, au delà de la convivialité qu’ils procurent, insufflent une reprise de la confiance en soi pour la majorité des patients. Ce dernier point est extrêmement fort et relaté par la plupart des patients qui n’auraient pas osé spontanément tenter cette initiative et s’aperçoivent qu’ils peuvent très facilement dépasser leurs a priori et trouver un immense plaisir dans ces approches simples d’une pratique d’activité physique par ailleurs si favorable au maintien de leur bon état de santé. »
* « A 11h, c’est finalement une arrivée de toute la petite troupe, groupée et enthousiaste, qui franchit la ligne d’arrivée à quelques mètres du Fort des 4 Seingeurs et vient poser ses vélos pour prendre un peu de tranquillité, de sérénité et d’air pur, manger quelques petites subsistances et savourer notamment les cerises du jardin ! Des moments de convivialité, de plaisanterie, de fierté sur ce projet réussi… après cette ascension d’environ 10 km. Un grand moment d’émotion ! Une réelle victoire pour certains qui doutaient de leur capacité après une nuit de sommeil perturbé par le stress et la peur de ne pas y arriver »
* « Hier quand vous m’avez proposé cette sortie, j’ai dit oui mais après j’ai réfléchi. J’appréhendais le poids de ce vélo et l’aspect technique et mécanique qui m’inquiétait. Mais en fait, c’est très simple ! »
* « J’ai adoré cette première sortie car cela fait 15ans que je ne suis pas remonté sur une bicyclette. J’aurai vraiment pas pensé le faire ! Vraiment merci ! »
* « J’avais beaucoup d’appréhension sur la distance mais en fait, ça s’est fait tranquille ! »
* « Cette deuxième étape nous a permis d’élever le niveau de difficultés et de vérifier la capacité de nos patients à supporter et à bien vivre ce type d’activité. Le résultat dépasse là aussi toutes nos espérances et nous avons assisté à la réalisation d’une randonnée cycliste à un rythme soutenu grâce à l’assistance électrique mais qui, pour autant, permet à chaque patient la réalisation d’un effort adapté, parfaitement réalisable et maîtrisé, apportant assurance, confiance et plaisir. L’effort est découvert dans tout sa fonction ludique et s’associe à l’ enthousiasme de réussir collectivement une action nouvelle, épanouissante et bénéfique pour sa propre santé. Mais une autre étape se prépare… la montée de l’Alpe d’Huez et là, l’objectif est plus ambitieux, la montée plus longue et plus raide… « 

Partager cet article